Bienvenue chez CENTURY 21 Immobilière de l'Ozon, Agence immobilière CORBAS 69960

Les prix de l'immobilier pourraient baisser de 15 % en 6 mois

Publiée le 06/12/2012

 

Que vous inspirent les derniers chiffres des ventes de logements neufs ?

Ils prouvent, s’il en était encore besoin, que le marché de l’immobilier est à l’arrêt. Sur un an, le nombre de transactions dans le neuf a chuté de 25 % au troisième trimestre, après une baisse de 14 % au deuxième trimestre. Cela fait plusieurs mois que les acheteurs renoncent à passer à l’acte - parce qu’ils n’ont plus les moyens ou qu’ils sont persuadés que la tendance va finir par s’inverser sur le front des prix. Bien évidemment, cela vaut également dans l’ancien, les chiffres publiés tous les mois par les notaires sont là pour nous le rappeler. Les vendeurs sont restés attentistes pendant de nombreux mois, mais dès qu’ils accepteront la nouvelle donne, le mouvement de baisse des prix ne pourra que s’accélérer.

A priori, cela pourrait durer encore longtemps…

Je ne le pense pas, non. Avec une économie au bord de la récession et un durcissement de la fiscalité immobilière, il est plus que probable que certains vendeurs vont se dépêcher de vendre. Une fois que le mouvement sera enclenché, il sera difficile de l’arrêter.

Quelles sont vos prévisions ?

Je table sur une baisse de prix de l’ordre de 10 à 15 % au cours des six prochains mois. Au-delà, la tendance pourrait s’accélérer si les taux d’intérêt remontent. Mais comme cela dépend beaucoup de la stratégie à venir du gouvernement, c’est assez difficile de faire des prévisions précises. Une chose est sûre cependant, le dégonflement de la bulle immobilière est à l’œuvre, et va durer.